Jeroboam - Mathusalem - Salmanazar

Jeroboam - Mathusalem - Salmanazar

Les grands formats de bouteilles


Si la contenance la plus courante pour le vin reste la bouteille de 75cl, de nombreux autres formats existent, plus ou moins usités aux noms parfois oubliés.
Ainsi, la demi-bouteille, appellation originaire du Rhin ne fait que 35 cl alors que la bouteille de 37,5 cl de contenance est désignée par le terme de fillette dans les autres régions. Le pot est un terme usité en région lyonnaise où il est fréquent de commander un « « pot de côtes », en d’autre termes un pichet de 46 cl de côtes du Rhône !
Si la désirée de nos amis Helvètes contient 50 cl, et le clavelin du Jura 62 cl, notre bouteille de 75 cl peut aussi s’appeler flûte en Moselle. En Belgique, du côté de la Wallonie, on désigne par Namuroise une bouteille de 80 cl à Namur et par Liégeoise ou Grosse Panse celle de 1,28 l à Liège…

Mais c’est pour le champagne que les appellations sont les plus nombreuses puisqu‘on dénombre pas moins de 19 appellations correspondant à des quantités différentes, de 10 cl à 150 litres, soit du huitième de bouteille à l’équivalent de 200 bouteilles.
La bouteille de Champagne s’appelle une Champenoise Sa contenance est de 75 cl Au dessus du magnum qui correspond au double de la capacité d’une champenoise, la presque totalité des noms de bouteille sont ceux de personnages bibliques, dont les patronymes ne sont pas toujours faciles à retenir, exceptés l’Impériale, le Primat et le Souverain.
Par ordre croissant de contenance, on trouve :

la huitième (1/8 de champenoise),
le quart (1/4 de bouteille ou 20cl),
la demie (1/2 bouteille ou 37,5 cl),
le médium (4/5) dont le terme est tombé en désuétude,
la champenoise,
le magnum (2 bouteilles ou 1,5l),
le Jéroboam (4 bouteilles ou 3 litres),
le réhoboam (6 bouteilles ou 4,5 l),
le mathusalem (8 bouteilles ou 6l),
le salmanazar (12 bouteilles ou 9l),
la balthazar (16 bouteilles ou 12l),
le nabuchodonosor (20 bouteilles ou 15l),
le salomon (24 bouteilles ou 18l),
le souverain (35 bouteilles ou 26,25l),
le primat (36 bouteilles ou 27l), la melchizédec (40 bouteilles ou 30l), qui pèse 52 kilos pleine et mesure 1 mètre 10 de haut !

Le primat est un nom inventé par la maison Drappier car elle est la seule à proposer du champagne dans cette contenance exceptionnelle.
Le Jeroboam est une des bouteilles les plus connues en raison de son utilisation par les vainqueurs de course automobile pour fêter leur victoire sur le podium en arrosant le public !
Tous les champagne proposés au dessus du magnum ne sont pas toujours élevés dans la bouteille en question mais dans des bouteilles de contenance classique, ce qui a une incidence sur la qualité du champagne. Toutefois la plupart des grandes maisons ne propose que des grands formats dans lesquels elles ont élevé le champagne.

Les vins de Bourgogne et de Bordeaux suivent presque les même appellations avec quelques divergences mais commencent seulement au quart de bouteille, qui s’appelle le picollo et s’arrêtent au salomon pour les vins de Bourgogne et à son équivalent le Melchior pour ceux de Bordeaux, d’une contenance de 18 litres ou 24 bouteilles. Pour le Bordeaux, une Marie-Jeanne équivaut à trois bouteilles, alors que le double magnum désigne l’équivalent de 4 bouteilles, le jérobaom celui de 7 et l’impériale une bouteille de 6 litres ou 8 bouteilles classiques. Le reste des appellations correspond avec celui des vins de Champagne.
En réalité il est rare pour le vin de trouver des bouteilles de grande contenance au dessus du Jéroboam car leur prix reste élevé et inaccessible pour la plupart d’entre nous.

Patientez...

Le produit a été ajouté au panier
Continuer mes achatsPasser la commande
Le produit a bien été retiré de votre panier Continuer mes achatsPasser la commande